Vendée Globe - La sécurité

Le sauvetage en mer

Kito de Pavant secouru par le navire Marion Dufresne II

Après avoir percuté un OFNI au niveau de la quille provoquant une voix d’eau dans son IMOCA, Kito de Pavant a été secouru au lever du jour (2h00 heure française), mercredi 7 novembre par le navire de ravitaillement des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF). Le skipper est très déçu d’avoir dû quitter la course et son navire mais il va bien.

Le sauvetage en mer

Le sauvetage et l’assistance en mer sont régis, entre autre, par la convention internationale sur la recherche et le sauvetage maritimes (Convention SAR) de 1979. Cette convention assure un sauvetage coordonné des personnes en danger quel que soit l’endroit où se produit l’accident. Les océans du monde ont été divisés en 13 régions de recherche et sauvetage dans lesquelles chaque pays côtier a des zones de responsabilité.

Lors des accidents survenus pendant les éditions du Vendée Globe, les skippers ont été secourus par des navires croisant au large mais aussi par leurs adversaires. La solidarité est exemplaire et nécessaire dans cette discipline où la mer fait la loi.

Coup de projecteur sur les travaux des écoles

Sacré Cœur à Saligny (85)

Découvrez chaque semaine, le projet d’une école autour du Vendée Globe. A la une, aujourd’hui, les actions pédagogiques de l’école privée du Sacré Cœur à Saligny (85).

A l’école du Sacré Cœur, le Vendée Globe est le projet pivot de l’année intitulé « Au fil de l’eau ». Voici son programme pédagogique :

Cycles 1 et 2 :
- Suivi de la course sur Internet et mise à jour de la carte grand format du Vendée Globe Junior.
- Visite de l’exposition « En avant moussaillons » à l’Historial de la Vendée.
- Etude du cycle de l’eau
- Animations et spectacles avec les associations VENDEE EAU et LA CICADELLE.
- Sortie à la maison de la rivière de St Georges de Montaigu.

Pour le cycle 3 :
- Visite du voilier de Sébastien Josse, échange avec le skipper et séance de dédicace. Suivi de sa course au quotidien et envoi de messages pour l’encourager.
- Participation à la course sur Virtual Regatta avec un bateau au nom de la classe Miniboat.
- Etude du vocabulaire du voilier.
- Retour sur les grandes découvertes et les différents tours du monde.
- Etude du planisphère, de la météo, des problèmes liés à l’utilisation de l’eau, la pollution…
- Classe de mer dans le golfe du Morbihan, avec visite du chantier de construction d’un catamaran

Vous suivez le Vendée Globe avec vos élèves… Contactez-nous pour publier vos projets et photos.

Les travaux des écoles

Les animaux de la course : Globicéphale noir

Globicephala melas

Taille : 5 à 6 m
Poids : 1 800 à 3 800 kg
Longévité : 60 à 80 ans

Présent dans tous les océans, le globicéphale préfère les eaux froides. Connu pour sonder profond (plus de 600 mètres), c’est une espèce extrêmement sociable qui vit en groupe de plusieurs dizaines d’individus.

Les animaux de la course

Abandon de Sébastien Josse avec Edmond de Rothschild

Photo de Sébastien Josse

Après trente-et-un jours de course toujours aux avant-postes, Sébastien Josse se retire de la compétition.

Lundi matin le skipper d’Edmond de Rothschild subissait une avarie majeure de son foil bâbord (gauche). Dans des conditions météorologiques extrêmes, ce n’est que mercredi matin qu’il a pu faire un état des lieux des dommages subis par son voilier.

Pour sa troisième participation, Sébastien Josse était l’un des favoris de cette huitième édition. C’est sans regrets et après avoir réalisé une très belle course qu’il sort de cette compétition, déjà tourné vers de nouveaux challenges en maxi-multi-coque.

Les aléas de la course

En savoir plus sur Sébastien Josse